SPLI

La Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) est un programme du gouvernement fédéral visant à prévenir et à réduire l’itinérance en offrant un soutien financier direct aux collectivités et aux organismes luttant contre l’itinérance. Depuis plusieurs années, le SPLI finance diverses ations dans toutes les régions du Canada, telles que la construction et l’amélioration d’organismes et de logements sociaux, l’intervention, les activités de sensibilisation et de concertations entre organismes, etc.

Néanmoins, les organismes ne cessent de lutter pour sa poursuite et sa bonification. Lorsque le gouvrnement fédéral a annoncé dans son budget 2013 la réorientation du financement SPLI vers le financement de projets basés sur l’approche «Logement d’abord», le milieu communautaire de la région de l’Outaouais et du Québec s’est mobilisé. Le CRIO a dénoncé l’entente Canada-Québec pour la SPLI, car une énorme part des subventions qui finançait des projets de la région fut amputée et injectée dans la nouvelle approche. Le CRIO soutenait que cette approche ne cadre pas avec les priorités régionales établies depuis des années en plus de mettre à mal des projets de qualité ayant fait leurs preuves. Avec ce financement centré sur le programme Logement d’abord, c’est 40% des fonds reçus qui doivent s’inscrire dans cette approche. En Outaouais, cette somme correspond à environ 316 000 $ par année. Le CRIO s’est battu pour obtenir un rehaussement du financement afin que les organismes et les collectivités puissent répondre aux besoins criants de leur communauté en matière d’itinérance.

Au mois de juin dernier, une augmentation du budget fut octroyée au SPLI, à la hauteur de 50% de son budget. Nous réjouissant de ce rehaussement budgétaire, nous souhaitons maintenant nous assurer que les nouveaux fonds seront attribués selon une approche diversifiée et adaptée à la région de l’Outaouais. Certes, cette hausse constitue une excellente nouvelle pour le milieu de l’itinérance de même que pour la reconnaissance du travail réalisé par les organismes communautaires sur le terrain. Nous espérons que cette aide supplémentaire permette aux organismes d’offrir des réponses et de venir en aide aux personnes en situation ou à risque d’itinérance en Outaouais. Les retombées du rehaussement financier du SPLI n’ont pas encore été observées et c’est pour cela que nous suivons de près ce dossier.